9 étapes essentielles pour entretenir sa tronçonneuse

Une tronçonneuse bien entretenue pourra vous être utile pendant des années ! Afin d’utiliser votre tronçonneuse en toute sécurité, l’entretien commence déjà avant de l’utiliser.
Contrôlez toujours visuellement l’état de votre machine, afin de déceler les éventuelles anomalies : vérifiez l’état et la tension de la chaîne, l’état du pignon d’entraînement, l’état du filtre à air, contrôlez le réservoir d’huile et le réservoir de carburant, vérifier qu’aucune vis n’est dévissée. En effet les vibrations de l'engin peuvent à la longue desserrer certaines vis.
 

 

La tension de la chaîne

Elle ne doit être ni trop, ni pas assez tendue. Le réglage se fait grâce à l’ajustement de la vis située entre les deux écrous observables en façade au niveau du guide. Il faut que l’espace entre la chaîne et la partie inférieure du guide (le dessous) soit réduit au minimum. La chaîne sur la partie supérieure doit pouvoir être soulevée et ne pas laisser apparaître plus de trois dents.
Elle doit pouvoir coulisser facilement en l’actionnant à la main.

Le frein de chaîne

Vérifier la gâchette et le frein de chaîne, pour voir s’ils fonctionnent correctement, ainsi que la bougie. Si jamais vous avez un doute sur le fonctionnement de ces éléments, n’utilisez pas votre tronçonneuse et faites-la vérifier par votre réparateur motoculture.
Avant usage, positionnez le pignon au-dessus de la barre de guidage et graissez votre frein de chaîne.

La chaîne

Si la chaîne est en mauvais état ou trop ancienne, n’hésitez pas à la changer, pour éviter qu’elle n’explose pendant le travail et ne risque de causer de graves traumatismes, qu’un casque et une visière ne suffiront certainement pas à stopper.
Affûtage de la chaîne : Il est indispensable que la chaîne coupe parfaitement, afin de faire des copeaux larges et abondants.
Vous pouvez réaliser votre affûtage vous-même, grâce à une affûteuse manuelle par exemple ou un modèle plus professionnel, ou confier ce travail à votre revendeur motoculture le plus proche.

Le guide de chaîne

Pensez également à vérifier votre guide de chaîne. C’est une pièce fragile, qu’il est nécessaire de changer régulièrement avant qu’elle ne se casse. C’est elle qui assure une rotation correcte et bien droite de la chaîne, et permet ainsi une coupe parfaite du bois.
Contrôlez qu’il ne soit pas déformé et limez à la lime plate les barbes qui ont pu se former sur le guide.
Pour le nettoyer, vous devez détendre la tension de la chaîne et souffler avec une soufflette la gorge du guide pour enlever les déchets de bois. Vous pouvez également enlever le guide de la tronçonneuse, le dégraisser avec un produit anti-résines.
Au moins une fois par an, nettoyez le carter de protection du guide-chaîne. Souvent de la sciure s’amalgame sur le carter, il vous faut alors le brosser ou passer la « soufflette ». Terminez ensuite le nettoyage avec du gasoil et soufflez ou brossez à nouveau le carter une dernière fois.

Le moteur

Si vous possédez une tronçonneuse électrique, veillez de temps en temps à nettoyer les prises d’air.
Pour les modèles thermiques, les filtres à air et à carburant doivent être nettoyés (au moins 1 fois toutes les 4 à 5 utilisations). Nettoyez-les à l’aide d’une soufflette ou à la main en les tapotant.
Les filtres à air en mousse peuvent être passés à l’eau savonneuse (bien laisser sécher avant de les remonter).
Les filtres en carton doivent être changés si un passage de soufflette ne suffit pas à les désobstruer.
La bougie doit être également contrôlée à froid : débranchez l’antiparasite, et dévissez la bougie à l’aide d’une clef à bougie. Nettoyez le culot et l’électrode et revissez la bougie à la main avant de la bloquer avec la clef. Vérifiez l’écartement des électrodes, de 0,5 à 1 mm (l’épaisseur d’un ongle environ).

Quel carburant utiliser pour ma tronçonneuse ?

La plupart des tronçonneuses thermiques sont équipées d’un moteur 2 temps. Attention, le choix du carburant est crucial pour le bon fonctionnement de votre tronçonneuse. Il doit être composé d’un mélange d’huile et d’essence, minutieusement dosé (entre 2 et 4% d’huile).
Vous pouvez faire le mélange vous-même mais il vous faut respecter à la lettre les instructions du constructeur. Vous pourriez encrasser le moteur, endommager le mécanisme de démarrage de votre tronçonneuse et en perturber le fonctionnement.
Pour savoir si le mélange est correct, vérifiez la bougie : si elle est blanche, le mélange manque d’huile, si elle est noire et pleine de calamines, il y a trop d’huile. Une bougie grise et sans dépôt de calamine est le signe d’un bon mélange.
Attention, une fois le mélange fait, vous pouvez le conserver dans un jerrycan au maximum un mois.
Vous pouvez également utiliser un mélange prêt à l’emploi type ASPEN, à trouver chez votre revendeur motoculture le plus proche.

Dernières vérifications avant le démarrage

Vérifiez la lubrification de la chaîne : faites le niveau du réservoir d’huile puis démarrez votre tronçonneuse en face d’un carton. Si une traînée d’huile est projetée sur le carton, c’est que la chaîne est bien huilée.
Faites un test de coupe : si la tronçonneuse laisse des copeaux larges et bien formés : pas de souci, sinon il vous faudra procéder à un affûtage de votre chaîne.
Et surtout, veillez à vous équiper d’un casque anti-bruit, d’une visière de protection, de gants de protections et de chaussures/bottes adaptées.

Entretien après utilisation

Nettoyez tous les éléments de la machine.
Des traces de résine et de sève peuvent s’incruster sur la chaîne : n’hésitez pas à utiliser un produit anti-résine qui nettoiera parfaitement votre chaîne. Vous pouvez aussi la nettoyer à l’essence, mais il vous faudra bien essuyer la machine ensuite, avec un chiffon sec. Enduisez ensuite de l’huile fine sur la chaîne afin de la graisser, lui redonner de la propreté et la protéger de la rouille.

Hivernage

Démontez chaîne et guide. Les vaporiser avec une huile de protection afin de les protéger de la rouille.
Nettoyez le carter et le pignon d’entraînement.
Nettoyez le volant moteur au niveau du carter afin de faciliter le redémarrage de la machine.
Contrôlez le filtre à air. À changer une fois par an.
Videz le réservoir d’huile.
Stockez votre tronçonneuse dans un endroit sec, protégé du gel, du soleil et exempt de poussières.