La pelouse neuve est toute belle et pousse sans effort mais, malgré un entretien soigné, elle finit par se “feutrer” plus ou moins.
 
Les herbes les plus jeunes (type fétuque) laissent des brins qui se décomposent mal, envahissent le pied des plantes et les étouffent. Molle sous le pied, la pelouse prend alors un aspect mité.
 
La mousse est la deuxième grande ennemie. Elle apparaît à mi-octobre ou à l’ombre, mais s’étend partout, à terme, le sol s’acidifiant (même en terrain calcaire) et se compactant à la surface.

Le scarificateur : comment ça fonctionne ?

Le scarificateur doté de couteaux rotatifs, arrache feutre et mousse, aère le sol et laisse le champ libre aux stolons de graminées. Ne vous inquiétez pas de l’aspect “clair” de la pelouse après scarification. Après une tonte, quelques engrais et un roulage, tout rentre dans l’ordre. Agissez au printemps ou en automne.
 

Quel scarificateur choisir ?

Si votre pelouse s’étale jusqu’à 500 m², le mieux est de choisir un scarificateur électrique, comme le VLK400H ou le VLK400B, qui proposent une largeur de travail de 38 à 40 cm.
 
Si votre surface de pelouse est plus importante, optez plutôt pour un scarificateur thermique ou à essence, qui vous offrira un meilleur rapport qualité/prix. Différentes largeurs de travail sont disponible, de 40 à 50 cm.
Pour les très grandes surfaces, vous pouvez choisir un émousseur traîné, à utiliser derrière votre tracteur tondeuse, qui peut vous offrir une largeur de travail jusqu’à 92 cm.
 

Scarifier sans abîmer

Attention au réglage des lames ! Les scarificateurs sont équipés de lames rotatives qui griffent doucement le sol et arrachent la couche de feutrage. Des lames mal réglées peuvent détruire la racine des herbes au lieu de les aider à respirer. Réglez-la ou faites les régler par votre technicien Verts Loisirs afin qu’elles grattent au maximum 3 mm sous la surface. Nous vous conseillons, avant toute scarification, de tondre votre gazon à une hauteur d’environ 2 cm.
 
Optimisez votre scarification en faisant deux passages croisés, une fois en longueur et une fois en largeur. Si cette opération clairsème un peu trop votre pelouse, n’hésitez pas à semer une nouvelle pelouse à ces endroits en y ajoutant de l’engrais, et en quelques jours, vous retrouverez une belle pelouse verdoyante.
 
Après la scarification, évitez de fouler votre pelouse afin de ne pas l’affaiblir.