Comment choisir entre motobineuse et motoculteur ?

Pour faire un potager ou préparer votre terre avant de semer, une bêche manuelle ne suffira pas forcément pour travailler correctement votre terre. Moins fatiguant et plus efficace, il sera préférable de vous tourner vers du matériel motorisé. Mais vers qui, de la motobineuse ou du motoculteur, devrez-vous vous tourner pour réaliser vos projets ? Verts Loisirs vous explique tout !

La motobineuse : le choix de l’efficacité

Labourer, bécher, fraiser... La motobineuse vous permet de décompacter le sol, d’incorporer les engrais, de biner, de sarcler et de désherber. Elle est la solution de l’efficacité si vous êtes un particulier avec une faible surface de terre à travailler. Il existe deux types de motobineuses : électriques et thermiques.

Motobineuse électrique

De façon générale, la motobineuse électrique est meilleur marché, plus maniable et plus facile à entretenir qu’un motoculteur. Qui plus est, c’est une solution écologique puisqu’elle est alimentée en électricité. La seule contrainte est qu’il vous faudra une prise électrique à proximité ou une rallonge et être vigilant pour ne pas vous prendre le fil pendant vos travaux.

Ce type de motobineuse est notamment à privilégier pour l’entretien de vos espaces verts en résidence puisque les modèles à batterie sont plus silencieux que des modèles thermiques : vous ne dérangerez pas vos voisins !

Motobineuse thermique

La motobineuse thermique est, elle, plus autonome et plus puissante pour vous permettre de travailler des terrains plus grands et dans différentes largeurs, selon vos besoins : plates-bandes, massifs, potager... Pour obtenir de telles performances, la motobineuse thermique sera forcément plus lourde et plus chère.

Toutes nos motobineuses

Le motoculteur : le choix de la puissance

Notons tout d’abord qu’à la différence de la motobineuse, le motoculteur est toujours thermique. Le motoculteur est à envisager dans le cas de travaux plus lourds. En effet, il vous permettra de couvrir des surfaces plus importantes et de retourner la terre et préparer vos sols pour vos plantations.

Il est généralement conseillé de vous tourner vers un motoculteur dès lors que la surface à labourer excède 1 000 ou 2 000 m². Le motoculteur est également conseillé pour des terrains plus difficiles tels que des terrains argileux. En fonction de vos besoins, choisissez le modèle adapté : à fraises, à soc de charrue ou transformable. Le motoculteur transformable s'adaptera au travail de la terre que vous souhaitez effectuer. 

Tous nos motoculteurs

 

Vous l’aurez compris, il n’y a pas de règle précise pour savoir quel matériel choisir pour travailler vos terres, bien que l’importance de vos travaux soit l’élément principal à prendre en compte. Expliquez votre projet d’espaces verts aux conseillers Verts Loisirs : ils sauront vous guider vers le produit le plus adapté en fonction de vos besoins et de vos préférences.